Forum CPGE

 Cette année, le forum des grandes écoles a eu lieu le 24 novembre 2018.

 

 

avec les classes prépas des Lycées :

♦ Follereau de Belfort : PCSI-PTSI-PC-PSI-PT (après tout bac S)

♦ polyvalent de Montbéliard : TSI (après un bac STI2D ou STL)

 

Présentation :

♦ de nos classes prépas, avec départs de visites guidées toutes les 30 minutes pour les lycéens et leurs parents (bac S, STI et STL)

♦ des écoles d'ingénieurs intégrées par nos anciens étudiants

♦ de la diversité des carrières possibles après une école d'ingénieurs, par des rencontres avec de jeunes ingénieur(e)s ou enseignant(e)s issu(e)s de nos classes


♦ des anciens étudiants partageront avec nous leurs parcours professionnels (voir ci-dessous)

 Conférences d'anciens étudiants :

  • Jonathan Iffenecker (PC)  : Ingénieur industrialisation thermoplastique. Ecole:  ITECH Lyon
    Résumé : Jonathan est chargé de suivre le développement des outils servant à la production de pièces plastiques dans une entreprise fabriquant des compteurs d'eau.
  • Pierre Bauer (PC) Chimie Mulhouse + Loïc Zimmermann (PC)  Chimie Clermont-Ferrand
    Résumé : Loïc travaille sur la réactivité de dérivés du phosphore en vue d'applications pharmaceutiques.
    Pierre a fait un doctorat sur les nanotechnologies qui va le conduire à un poste d'enseignant chercheur ou de professeur agrégé de physique chimie.
  • Audrey Cartier : Télécom Physique Strasbourg : coordinatrice laboratoire chez TagHeuer / François Ostermann : Télécom Physique Strasbourg, Ingénieur R&D électronique
    Résumés : A.C. : Après des études me spécialisant en génie biomédical, biomécanique, et imagerie médicale, j’ai été engagée chez tagHeuer, comme ingénieur de laboratoire, avant d’y devenir coordinatrice de laboratoire. Mes taches y vont de la gestion technique du laboratoire (coordination des essais, gestion des délais)  à la participation à différents comités de normalisation afin de réviser les normes existantes ou en créer de nouvelles.
    F.O. : Aujourd’hui je suis depuis 5 ans ingénieur chez Diehl Metering (anciennement Sappel), une société leader dans le comptage intelligent (solutions de relevés à distance des compteurs via radio pour une meilleure gestion des ressources). J’ai eu la chance de participer au développement du nouveau compteur de gaz intelligent de GrDF : Gazpar. Ce produit est très contraint et doit notamment avoir une durée de vie de 20 ans avec seulement deux piles tout en envoyant à minima au moins une trame radio par jour permettant à l’utilisateur et à GrDF d’avoir une meilleure gestion du gaz.

  • Sylvain Corradini / Jean-René Pernot
    Résumé : S.C. : sorti en 2011 des Arts et Métiers, j’entame ma 8ème année au sein du groupe Safran. Ma spécialité : l’industrialisation de pièces de moteur d’avion en composite. Mon poste actuel consiste à piloter des sous-traitants américains et européens pour s’assurer qu’ils nous livreront à l’heure, au coût et à la qualité escomptée.
    J.R.P : 2009-2013 : Arts et Métiers Paris Tech et Karlsruher Institut für Technologie
    2013-2017 : Ingénieur d’étude – systèmes hydrauliques pour pelles minières
    2017 - : Ingénieur développement produit – actionneur de levée variable de soupape
    Développement d’un actionneur bi-stable pour Mercedes-Benz
  • Cédric Jeannez :
    Résumé : Ingénieur généraliste Centralien, spécialisé en simulation numérique et design industriel. Chef de Projets Produit & Process au sein de Renault, puis Responsable Technique au sein de Assystem en Roumanie dans les équipements plastiques automobiles et actuellement Chef de Programme chez ZF en France dans les systèmes de freinage automobiles.
  • Romain Privat (Maitre de conférences à l’ENSIC) : le métier d’ingénieur.
    Résumé : Le métier d'ingénieur est difficile à définir, même avec un dictionnaire. Cela recouvre à la fois un statut social et une position dans l'entreprise; des compétences scientifiques et techniques particulières et une grande adaptabilité; une intervention dans des problèmes techniques comme humains, tout en tenant compte du cadre réglementaire aussi bien que des possibilités matérielles. Au-delà des spécialisations ENSIC, la présentation a pour but de clarifier et détailler tout cela.
  • Cyril Reiter :
    Résumé :Après un bac S/sciences de s'ingénieur j’intègre les classes préparatoires PTSI/PT du lycée Raoul Follereau. Je poursuis ensuite par des études à l’école des Arts et métiers ParisTech de Metz avec un double cursus à l'université de Karlsruhe. Je suis actuellement en poste an Allemagne en tant qu'ingénieur recherche et développement en microfluidique." 
  • Adrien Reynaud :  Diplômé des Arts et Métiers et de l’Ecole Supérieure des Travaux Publics,
    Résumé : Je suis aujourd’hui ingénieur structure chez Technip FMC, société d’ingénierie pour l’industrie pétrolière et gazière.Travaillant sur des projets complexes liés au domaine de l’Oil & Gas, j’ai pour objectif principal de concevoir et dimensionner des bâtiments et structures industrielles d’usine.
    Mes missions sont diverses et variées ; estimation, conception, coordination, assistance chantier… et m’amènent à travailler avec une multitude de partenaires à l’autre bout du monde.
    Mot clés : Energie ; Onshore/Offshore ; Projets Internationaux ; Ingénierie ; Structure ; Génie Civil
  • Rémy Zub, ingénieur environnement et risques industriels. Ecole : ESAIP Grasse.
    Résumé :Je suis un ingénieur en Sécurité et Prévention des risques dans un cabinet de conseil dans le secteur du BTP. Je parcourrai mes trois années d'études (stages, ERASMUS et associations), jusqu'à mon embauche chez NEODYME. Je parlerai ensuite de mon emploi actuel dans le secteur du nucléaire. 

 

PROGRAMME 2018 :

Programme page 1

 Programme page 2